Bassin d'Arcachon

 

Aujourd’hui je vous emmène une journée à la découverte du bassin d’Arcachon en Gironde. Dans cet article vous retrouverez mon itinéraire d’une journée au Cap Ferret avec les différents moyens de s’y rendre mais aussi des pistes de pépites à faire aux alentours si vous disposez de plus de temps !

C’est une première pour moi au Cap Ferret.  J’ai déjà exploré plusieurs fois Arcachon, les plages du Ferret, la dune du Pyla, mais je n’ai jamais pris le temps d’aller jusqu’au Cap Ferret… SHAME ON ME

Je vous avais demandé en story Instagram si ça vous intéressait que je vous partage mes escapades lors de mon séjour en métropole. A l’unanimité c’était un oui, nous voici donc au premier de la série de trois articles sur le Sud-Ouest de la France. Le second est est en ligne, vous pouvez le consulter par ici : Week-end de randonnée en été dans les Pyrénées. Restez donc connectés si ça vous intéresse !

 

 

Comment se rendre sur le bassin d’Arcachon ?

 

Pour se rendre sur le bassin, vous avez plusieurs options. Voici les différents moyens au départ de Bordeaux :

+ En train
Il faut compter environ 55 min en TER jusqu’à la gare d’Arcachon. Il y a un train toutes les heures et les billets sont aux alentours de 10€.

+ En bus
Il y a plusieurs compagnies qui proposent le trajet vers les différentes villes du Bassin d’Arcachon. Les bus TransGironde et Blablacar Bus notamment, pour 1h-1H30 (selon les villes et le nombre d’arrêts) et moins de 5€.

+ En voiture
Au départ de Bordeaux, il faut compter un peu moins d’une heure pour Arcachon et 1h30 pour le Ferret. Cette durée est seulement à titre indicatif si le trafic est fluide.

LES BOUCHONS :
Si avez choisi de venir voiture, guettez sur Waze le trafic. Les horaires à éviter sont ceux de travail et de sortie de plage. Il peut y avoir ENORMEMENT d’embouteillages pour aller sur le bassin d’Arcachon, surtout du vendredi au dimanche en période estivale.

 

 

A quelle période se rendre sur le bassin d’Arcachon ?

 

La météo est top l’été pour se rendre sur le bassin, profiter de la plage et des pistes cyclables. Sauf que : problème, le bassin d’Arcachon est un lieu très prisé des touristes et des bordelais. Il y a énormément de résidences secondaires et saisonnières. L’été est bien évidemment la période idéale en terme de météo, mais pas en terme d’affluence malheureusement.

Selon moi, les périodes idéales sont l’avant-saison et l’après-saison. C’est parfait pour avoir une météo encore clémente, éviter la foule de juillet-août. Attention par contre, je pense qu’à partir de novembre il y a pas mal de boutiques et restaurants qui sont fermées.

Amateurs de nature, avec un bon manteau, le Bassin est également magnifique l’hiver et vide de monde !

 

Bassin d'Arcachon

 

 

Mon itinéraire d’une journée direction le Cap Ferret

 

Petit tour dans la ville d’Arcachon

 

Comme nous arrivons des Landes, nous avons posé la voiture à Arcachon car c’est ici que nous allons prendre le bateau pour notre destination de la journée.

On commence donc par une rapide visite de la ville d’Arcachon, où j’ai déjà pu aller de nombreuses fois. Selon moi, ce n’est pas vraiment la plus jolie ville du Bassin, il y a trop de monde et elle manque d’authenticité.

Une longue promenade longe le bassin avec plusieurs jetées qui permettent aux bateaux d’aller et venir. Il y en plusieurs, parmi elles la plus connue qui termine l’avenue principale : la jetée Thiers.

 

Jetée Thiers Arcachon

 

A côté de la jetée Thiers, il y a une zone de baignade surveillée. C’est également ici que vous pourrez retrouver un artiste qui fait des sculptures sur sable incroyables, ça fait des années qu’il est installé ici.

Si vous venez en été, vous aurez la chance d’admirer la queue de la baleine entre la jetée Thiers et Pierre Lataillade.  Une sculpture immergée de 9 mètres d’envergure qui est installée depuis 2011 et change de couleurs tous les ans. Cette année c’est une jolie marinière avec un cœur rouge.

Si vous avez un peu plus de temps, vous pouvez explorer la Ville d’Hiver, dans les hauteurs d’Arcachon. Il y a de magnifiques villas du 19ème siècle très bien conservées. On peut y accéder en voiture ou bien à pied par l’ascenseur du Parc Mauresque. Vous pouvez aller jusqu’à l’observatoire Saint-Cécile, qui offre un joli panorama sur toute la ville et une partie du bassin.

 

 

Comment se rendre au Cap Ferret depuis Arcachon ?

 

Depuis la jetée Thiers d’Arcachon, il y a de nombreux départs de navettes et de tours touristiques. J’y reviendrais plus tard dans l’article. Nous avons donc pris la navette maritime direction la jetée Bélisaire au Cap Ferret.

 

Navette maritime Arcachon-Cap Ferret

 

L’Union des Bateliers Arcachonnais propose des navettes maritimes pour aller au Ferret (et de nombreux autres endroits).

Vous pouvez réserver votre billet en ligne ou bien l’acheter directement à la cabane sur la jetée. L’horaire de départ est fixé et ensuite vous faites le retour à l’horaire que vous voulez dans la journée. Il y a un départ toutes les heures, la traversée dure 30 minutes, 14€ aller-retour. Vous pouvez également embarquer votre vélo moyennant un supplément.

Pour ceux qui souhaiteraient passer la soirée là-bas, il y a 3 navettes nocturnes pour mais qui ne dépendent pas du billet normal.

Vous pouvez retrouver toutes les informations (horaires, tarifs, arrêts…) sur leur sit officiel : https://bateliers-arcachon.com/

 

 

Découverte du Cap Ferret

 

Le Cap Ferret est le cordon de littoral qui s’avance depuis Lège-Cap-Ferret. Après une traversée agréable où nous en prenons plein la vue, nous voici donc sur la jetée Bélisaire. Vous pouvez également accoster au village du Canon.

Carte Bassin d'Arcachon

Source : https://commons.wikimedia.org

 

Pour plus d’informations sur le tourisme au Cap-Ferret vous pouvez consulter le site officiel de la ville : https://www.lege-capferret.com/presqu-ile/cap-ferret

 

Comment se déplacer au Cap Ferret ? 

 

Sur ce cordon de littoral du Ferret, il n’y a qu’une seule route, il peut donc y avoir beaucoup de trafic. L’idéal est de laisser sa voiture (si vous en avez une) et de poursuivre l’aventure en vélo. Il y a énormément de pistes cyclables (pas moins de 60 km !!!!) et qui sont bien entretenues et indiquées. Les pistes cyclables traversent la forêt de pin, longent le littoral, les villages et le bassin. Vous pouvez donc apprécier tous les paysages que le Ferret a à vous offrir et accéder à tous les endroits en moins de 30 minutes.

Il y a beaucoup de loueurs car c’est le moyen de déplacement numéro 1. La plupart ne prennent pas de réservations et c’est premier arrivé, premier servi. Comme nous sommes arrivés par la jetée Bélisaire, nous avons pris des vélos au loueur le plus proche, chez Western Flyer Bélisaire . Rien à dire sur l’état des vélos, impeccables et remise en main très rapide.

 

Vélo classique ou électrique ?

Nous avons pris un vélo classique, ce qui est tout à fait faisable (même si y a quelques petites côtes hein !). Je dirais que pour une journée d’exploration, le vélo électrique serait plus adapté pour rallier plus rapidement les points d’intérêt et se fatiguer un peu moins.

Au niveau du tarif, les prix varient selon la saison, ce sont des approximations :
Vélo classique à la journée : 10-15€
Vélo électrique : 20-30€

 

La pointe du Cap Ferret et son phare

 

C’est parti pour notre premier stop, direction la pointe du Cap Ferret. En chemin, il y a de nombreuses boutiques et restaurants super mignons.

Petit arrêt au phare qui culmine à 53 mètres et offre une vue à 360 degrés sur tout le bassin d’Arcachon. L’entrée est payante, 6€ pour les adultes et 4€ pour les enfants.

 

Phare du Cap Ferret

 

Même si vous ne montez pas en haut du phare, prenez le temps d’aller l’admirer, il vaut vraiment le coup d’œil.

Depuis la pointe, il y a une petite promenade de 2h qui part : l’abécédaire des dunes. Nous ne l’avons pas fait par manque de temps mais elle est recommandée. Voici le tracé :  https://www.lege-capferret.com/abécédairedesdunes

 

Les villages ostréicoles du Cap Ferret

 

Au Cap Ferret, il y a une dizaine de villages ostréicoles à visiter avec des centaines de cabanes traditionnelles. Parmi eux, nous avons choisi d’en visiter deux : le village de l’Herbe et le Canon.

 

Cabane ostréicole Cap Ferret

 

Les cabanes ostréicoles sont typiques ici, elles sont colorées, au bord du bassin, avec seulement des ruelles très étroites pour les séparer.  Bien qu’aujourd’hui, la plupart ont été transformées en habitations, vous trouverez des cabanes encore en activité au bord de l’eau.

 

Cabane ostréicole Cap Ferret

 

         LES HUÎTRES

On m’a toujours appris qu’il fallait les consommer les mois en qui contiennent un R, à proscrire donc mai juin juillet août. Elles sont laiteuses. Mais c’était sans compter sur la recherche des ostréiculteurs du bassin qui ont réalisé un croisement et arrivent maintenant à avoir des huîtres non laiteuses toute l’année ! Merci les gars.

 

LE VILLAGE DE L’HERBE 

 

C’est de loin mon coup de cœur de cette journée. Cette petite merveille est inscrite dans les sites pittoresques de France. Partez à la découverte d’un village authentique, entretenu et qui a su conserver son charme malgré l’affluence.

 

 

Un moment hors du temps, pas de voiture, pas de bruit, le rêve. Il y a 2 petites plages, idéales pour digérer le cargo d’huîtres que vous venez probablement de vous enfiler.

 

Village de l'herbe

 

Nous n’y sommes pas allés mais il paraît que La Chapelle de la villa Algérienne vaut un petit arrêt si vous avez le temps.

 

LE VILLAGE DU CANON

 

Le village du Canon a également une magnifique ruelle de cabanes ostréicoles. Mais pour nous ça n’a pas été le coup de cœur attendu. En effet, sa localisation, au bord de la grande route la rend bien plus bruyante et fréquentée.

Nous aurions peut-être dû commencer par ce village-là et finir par le village de l’Herbe pour être moins déçus.

Il faut donc s’enfoncer dans les ruelles des cabanes pour retrouver un peu de calme. Vous avez une jetée au bout qui permet de rallier le Cap et Arcachon notamment. 

 

 

 

La plage de l’Horizon du Cap Ferret

 

C’est la grande plage du Cap Ferret. Elle se situe à l’opposé de la jetée Bélisaire, côté océan Atlantique donc. Surveillée l’été et lieu d’apprentissage des sports de glisse, elle est aussi appelée plage du Petit Train.

Et oui, car vous pouvez vous y rendre depuis la jetée en petit train qui existe depuis 1952 ! Pour 6€ et en une dizaine de minutes, vous circulez sur 2 kilomètres de voie ferrée. Et vous voilà sans effort les pieds sur cette grande plage de sable blanc.

Consultez les horaires par ici : Site officiel du Petit Train

 

 

Où manger au Cap Ferret ?

 

Alors là ça va clairement dépendre de si vous aimez les huîtres ou non.

Si oui, dans une des nombreuses cabanes ostréicoles évidemment ! Commerce local garanti, directement du producteur au consommateur. Vous aurez même droit aux explications sur leur profession, les procédés de récolte. Le tout dans un cadre idyllique au bord de l’eau.

 

Pour ceux qui n’aimeraient pas les huîtres, à part du pâté il n’y a que des fruits de mer à déguster dans les cabanes ostréicoles. Il faut donc s’orienter vers un restaurant. Je n’en ai pas à vous conseiller car je me suis gavée d’huîtres toute la journée ahah.

Pour les gourmands, je vous conseille de goûter aux fameuses dunes blanches. Ce sont des pâtisseries, des petits choux fourrés à la crème et saupoudrés de sucre glace. C’est une véritable institution sur le bassin d’Arcachon ! Vous pouvez en trouver au village du Canon, du Piquey, au marché du Ferret ainsi que dans le centre-ville d’Arcachon.

 

Village du Canon

 

Voilà, c’est l’heure pour moi de rentrer de cette merveilleuse journée en vélo ! Le retour en bateau vers Arcachon permet de profiter une dernière fois de profiter du magnifique Bassin d’Arcachon.

Pour finir en beauté , si vous pouvez passer la soirée dans le coin : je vous conseille le tour de l’île aux Oiseaux au coucher de soleil dont je vais vous parler un peu plus bas.

 

  Village de l'herbe

 

Que faire d’autre aux alentours du Cap Ferret ?

 

Si vous avez la chance de pouvoir rester plus longtemps sur le Bassin d’Arcachon, voici des petites merveilles de la nature que vous vous devez de découvrir !

 

Aux alentours du Cap Ferret : la dune du Pyla

 

Vous avez sûrement pu l’apercevoir depuis le Cap Ferret ou lors de la traversée bateau. La plus haute dune d’Europe : la dune du Pyla ou Pilat. Ce site est classé Grands Sites de France depuis 1994. Même en haute saison c’est un joli moment, la dune est très vaste, il y a toujours moyen de s’isoler de la foule.

En quelques chiffres :

+ 110 mètres de haut
+ 3 km de long
+ 600 mètres de large

Tout jeune du coin qui se respecte a déjà dévalé la pente à toute vitesse ! Pas de panique pour les autres, des escaliers sont installés tous les étés pour permettre une montée et une descente plus douce.

L’accès à la dune est gratuit mais il y a un parking payant qui permet de contribuer à la préservation de site classé. Le tarif est à partir de 6€, vous pouvez consulter sur le site si le parking est plein ou non : Parking de la dune du Pyla

 

Jetée du Canon

 

 

Aux alentours du Cap Ferret : le Banc d’Arguin 

 

Cette merveille de la nature est classée réserve nationale depuis 1972 et change de forme au gré des vents et marées. Le banc d’Arguin fait face à la dune du Pyla et s’étend sur 4km de long.

Etant protégé, l’accès au Banc d’Arguin est réglementé. Il y a une partie dont l’accès est interdit pour permettre la nidification des oiseaux migrateurs.

Pour la partie autorisée, l’accès se fait en bateau uniquement. Grâce aux navettes ou à un tour en excursion, vous aurez accès à un site 100% naturel, pour une baignade et/ou un pique-nique.

 

Aux alentours du Cap Ferret : l’île aux Oiseaux

 

Cette île, au cœur du bassin, doit son nom aux nombreux oiseaux migrateurs qui vient y trouver repos, notamment l’hiver. Elle double de taille à marée basse.

C’est ici que se trouvent certaines deux des plus fameuses cabanes tchanquées, cabanes traditionnelles sur pilotis.

Il y a de nombreux moyens d’accéder à l’île aux Oiseaux :
+ en bateau en excursion : bateau à moteur, pinasse, chaland
+ en bateau à la location
+ en canoë ou paddle

Le must : faire un tour en excursion au moment du coucher du soleil.

 

Jetée du Canon

 

 

Pour conclure, j’espère que cette petite escapade vous a plu et qu’elle vous donnera envie d’explorer ce petit bijou de la Gironde.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé !

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. Vous pouvez également jeter un œil et si ça vous plaît à mon Instagram @amandinedbn . A très vite pour de nouvelles aventures !