Séjour sur l’île de Paros

11/03/2020Take off for somewhere
Marpissa

Nous poursuivons notre aventure dans l’archipel grec des Cyclades avec l’île de Paros. Après 4 jours à Santorin et Quelques jours sur l’île de Milos, c’est un nouveau décor et de nouveaux paysages qui s’offre à moi.

Paros est la troisième plus grande île des Cyclades. Elle est entourée des îles de Naxos, Sifnos, Ios et Amorgos.  

Comment se rendre sur l’île de Paros ?

Comme pour les autres îles des Cyclades, on peut se rendre sur l’île en bateau, et ce depuis de nombreuses autres îles ainsi que depuis la Grèce continentale (Athènes). Comme dit précédemment dans l’article sur Milos, j’ai effectué toutes mes réservations avec Direct Ferries, site regroupant toutes les compagnies de ferry.

A titre indicatif : Santorin -> Paros : 3h30 
                    Milos -> Paros : 4h30 

Il est également possible de venir en avion. En effet, il y a des vols depuis Athènes jusqu’à l’aéroport de Paros en 40 minutes pour environ 60€ (très variable selon la saison).  

Où séjourner sur l’île de Paros ?

Nous avons choisi de séjourner à PAROS BACKPAKERS à Parikia. C’est la ville principale de l’île. Il y a de nombreux petits hôtels très charmants sur l’île, notamment près des ports. C’est souvent le lieu où sont regroupés les boutiques et restaurants. La ville de Naoussa, vivante et paisible à fois est également très agréable pour y séjourner selon moi.

Paros Backpakers est une auberge de jeunesse très bien située et plutôt conviviale. Côté confort c’était plutôt primaire, notre chambre située au rez-de-chaussée se trouvait à côté des pièces communes, donc très bruyant. Nous n’avons pas pris le temps d’explorer les extérieurs par manque de temps mais il y a une terrasse avec piscine et jolie vue pour le coucher de soleil.

Comment se déplacer à Paros ?

Pour se déplacer à Paros, vous aurez besoin d’un moyen de locomotion car les transports en commun ne sont pas aussi développés que sur l’île de Milos et les distances sont plus importantes.

Vous pourrez louer une voiture, un quad ou un scooter pour pas cher. Il y a de nombreux loueurs à Parikia, près du port. Contrairement à certaines îles des Cyclades, le terrain est plutôt plat donc on peut prendre une voiture basique.  

Combien de temps rester sur l’île de Paros ?

Notre séjour a duré deux jours : nous avons fait le tour de l’île une journée et nous avons passé une grosse demi-journée sur l’île d’Anti-Paros. C’était assez court mais nous avons pu voir beaucoup de très jolis villages.

Bien sûr, si vous en avez la possibilité, profitez un peu plus de l’île et de ses jolies plages !  

Que faire sur l’île de Paros ?

Pour notre journée « road-trip » sur l’île, voici le parcours :

PARIKIA > ALIKI > MARPISSA > LEFKES > PISO LIVADI > PRODOMOS > NAOUSSA

Chaque village a son petit truc en plus et on prend beaucoup de plaisir à se promener sans but dans ces ruelles.

PARIKIA 

C’est la capitale de Paros, elle est connue pour ses palmiers séculaires de la corniche, rue Giannis Parios.

A voir :
. La plage de Livadia
. L’Eglise Ekatontapilliani
. Le moulin à vent blanchi à la chaux
. Les criques dans le secteur du cap Agios Fokas
. Le château vénitien
. La chapelle d’Aghios Konstantinos
. La basilique de la Panaghia Katapoliani  

Parikia

ALIKI

Village de pêcheurs avec un joli petit port. La ville a pris son nom du marais salant situé à la sortie du village, qui se dit Aliki en grec.

A voir :
. Plage de Piso Aliki
. Petit port de pêche

MARPISSA 

C’est un village situé au sommet d’une colline avec au centre une église Byzantine. Sur la petite place du village, on peut trouver les 4 moulins caractéristiques de Paros.

Marpissa

LEFKES 

C’est l’ancienne capitale de l’île, connue comme étant le plus beau village de l’île. Situé à 200 m d’altitude, c’est un petit village de montagne aux ruelles tortueuses.  
A voir :
. L’église en marbre de la Sainte Trinité à l’est du village

Village de Lefkes

PISO LIVADI 

C’est un village côtier avec un petit port pittoresque et des tavernes.

A voir :
. Golden Beach
. L’église

Aliki

NAOUSSA 

C’est un village de pêcheur, avec la plus grande flotte de bateau de pêche des Cyclades. Autrefois c’était un refuge de pirates, le village est très vivant le soir.

A voir :
. Le petit port avec église Saint Nicolas à l’entrée
. Le Phare de Di Capo Korakas et son cap
. Les criques de Kolimbithres : ce sont des sculptures formées par l’érosion avec sable doré brodé autour de rochers en granit. Il y a des formes incroyables !
. Le château vénitien

Mes bonnes adresses sur l’île de Paros 

THE LITTLE GREEN ROCKET (Parikia) : restaurant au bord du port, cuisine d’inspiration asiatique et grecque, original. Très bon et personnel très accueillant.

NONNA CREMA (Naoussa) : meilleur glacier de l’île, n°1 sur trip Advisor et ça le vaut bien. Des glaces artisanales tout simplement délicieuses !

MEDITERRANEO TAVERNA OUZERIE  (Naoussa) : restaurant de fruits de mer au bord du port. Bon et pas très cher.

Visite de l’île d’Antiparos

La deuxième journée de notre séjour était consacrée à la visite de l’île voisine d’Antiparos.

Pour s’y rendre : il faut prendre un ferry pour une traversée d’environ 20 minutes depuis le port de Pounta. Nous avons choisi d’embarquer avec nous la voiture de location, ce qui nous a coûté 10€ (1 personne + la voiture). Il y a également possibilité d’embarquer en tant que piéton pour quelques euros et louer une voiture ou un quad sur place.

Direction Antiparos

Côté route, dès qu’on s’éloigne du village principal, on se retrouve rapidement sur des chemins de cailloux mais globalement la Fiat Panda 4×4, voiture phare de location de l’île, passe partout ! La route est très agréable, on se croirait seul au monde !

Anti-Paros

Nous avons adoré le village autour du port. Très authentique, on y voit les habitants vivre leur quotidien loin du tourisme de masse que l’on a pu constater à Santorin.

Côté plages, vous trouverez votre bonheur ici, loin de la foule.

Notre gros coup de cœur du séjour est la plage de Faneromeni Beach, accessible aux courageux qui ont bien voulu faire quelques 10 km de piste un peu difficile. On oublie très vite le chemin chaotique lorsqu’on se retrouve face à cette petite crique pratiquement déserte.

Pour vous retrouver le plus seul possible, venez dans la matinée car du monde arrive dans l’après-midi et ça devient bien moins intimiste.

Les plages de Saint George Beach et Fanari Beach, bien plus proche du centre-ville sont également sympathiques et peu fréquentées.


Si je devais résumer ce séjour sur l’île de Paros à mes coups de cœur, je dirais les ruelles des petits villages, l’ambiance au port en fin de journée et bien sûr la plage de Faneromeni Beach à Antiparos !

Voilà, notre séjour dans les îles des Cyclades touche à sa fin. Après Santorin, Milos, Paros, l’archipel des Cyclades m’a convaincu ! La beauté des ruelles, les jolies plages … Prochain séjour, vu la liberté de se déplacer avec les ferrys, j’explorerai sûrement d’autres îles … Et pourquoi pas la Grèce continentale avec la visite d’Athènes.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé !

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. A très vite pour de nouvelles aventures !

Antiparos

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Quelques jours sur l'île de Milos

04/03/2020

Next Post

Carnaval en Guadeloupe

18/03/2020