Sélectionner une page

 

Aujourd’hui je vous donne les clés pour organiser votre road-trip dans l’Ouest Américain de A à Z !

Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses aux questions que je me suis posée avant de partir. Et croyez-moi, ça va vous faire gagner un temps précieux. 

L’Ouest Américain est un sanctuaire et un paradis pour les amoureux de la nature, il concentre à lui seul la moitié des zones protégées des Etats-Unis ! Mais alors la grosse difficulté c’est de choisir où aller, comment, combien de temps… Parce que je vous le dis de suite, sauf si vous partez 6 mois il va falloir obligatoirement faire des choix. 

 Pour ce voyage, on est sur une organisation un peu différente de mes précédents road-trip (par exemple pour Organiser un road-trip en Islande au printemps, la question ne se pose pas t’es sûr d’arriver de Reykjavik). Ici, la première question à se poser sera ce que vous voulez voir, à quel prix et en combien de temps. Car c’est de ça que va dépendre, le lieu de départ, le moyen de locomotion, etc. 

L’Ouest Américain : présentation 

 

Quand on parle d’Ouest Américain, c’est une zone répartie sur 6 états avec des dizaines et des dizaines de parcs qui sont parfois à cheval sur plusieurs états. Voici la liste des lieux incontournables par états, certains moins visités que d’autres pour un premier road-trip dans l’Ouest Américain. 

 

 

La Californie

Surnommé le Golden State, 3ème plus grand état et le plus peuplé des Etats-Unis.
A voir : Death Valley, Joshua Park, Mojave National Reserve, Sequoia Park, Mammoth Lake, Yosemite National Park, Lake Tahoe, Highway 1 (route entre LA et San Francisco).
Grandes villes : Los Angeles et San Francisco.

Rendez-vous par ici pour explorer Los Angeles et ses alentours en 3 jours

L’Utah

A voir : Lake Powell, Valley of the Gods, Arches National Park, Canyonlands National Park, Bryce Canyon, Capitol Reef, Zion National Park, Dead Horse Point.
Grandes villes : Salt Lake City et Moab.

Rendez-vous par ici pour explorer cet état : Les parcs nationaux d’Utah

 

L’Arizona

A voir : Grand Canyon, Monument Valley, Lake Powell, Antelope Canyon, Saguaro National Park, Canyon de Chelly.
Grandes villes : Phoenix et Flagstaff.

Rendez-vous par ici pour explorer cet état : Les parcs nationaux d’Arizona

 

Le Nevada

Surnommé Silver State, en taille représente la moitié de la France.
A voir : Valley of Fire State Park, Red Rock Canyon.
Grande ville : Las Vegas.

Le Wyoming

Un peu plus à l’Est et généralement pas au programme d’un premier voyage car éloigné.
A voir : Yellowstone, Grand Teton National Park, Mont Rushmore, Devils Tower National Monument.

Le Colorado

Etat perdu au milieu des rocheuses et également moins visité lors d’un premier road-trip.
A voir : Rocky Mountain, Mesa Verde, Great Sand Dunes, Black Canyon of the Gunnison.
Grande ville : Denver. 

J’en oublie sûrement mais vous avez déjà là un large aperçu de tout ce qu’il est possible de voir lors d’un road-trip dans l’Ouest Américain.

 

 

Les différents parcs de l’Ouest Américain : guide pratique 

 

Les parcs de l’Ouest Américain attirent chaque année des millions de visiteurs. Aux Etats-Unis, il y a plusieurs types de parcs : les Parcs Nationaux (National Park), les Parcs d’Etats (State Park) et les Parcs Tribaux (Tribal Park, situés dans les réserves amérindiennes). 

Certains sont tellement pris d’assaut qu’ils ont mis en place des systèmes de réservation et de loterie pour accéder à certaines randonnées ou encore des navettes obligatoires pour éviter un trafic trop bondé sur les routes principales des parcs. 

Les Parcs Nationaux sont tous accessibles avec le Interagence Annual Pass (aussi appelé Pass America the Beautiful) qui coûte 80$/an/véhicule. Il est à acheter dans les Visitor Center aux entrées des parcs et vous permet ensuite de rentrer gratuitement dans tous les parcs nationaux. Ce pass est vite rentabilisé (à partir de 3 parcs car en moyenne 35$ l’entrée) mais vous pouvez également payer individuellement chaque entrée si vous n’en visitez pas beaucoup. 

 

 

Pour tous les parcs, il est conseillé de se rendre dès l’arrivée dans les Visitors Centers pour obtenir des infos actualisées, des conseils, météo, plans… Sinon la plupart du temps on nous proposait les plans dès les barrières d’entrée. Mais je vous conseille vraiment d’aller voir les rangers qui sont une mine d’informations et super accueillants. Il y a parfois aussi des dépliants en français. 

PS : les boutiques des Visitors Centers sont trop belles vous aurez envie de tout acheter !!!! 

 

Comment établir un itinéraire pour un road-trip dans l’Ouest Américain ? 

 

Maintenant que le décor est posé, il faut donc choisir un itinéraire et pour ça il faut se poser les bonnes questions :


+ Quels parcs je veux absolument voir ?

Etablissez une liste d’irréductibles sur lesquels vous ne voulez pas transiger. Placez-les sur une carte et voyez ce qu’il y a autour.

 

+ Combien de kilomètres/heures de route maximum je veux faire par jour ?

Aux Etats-Unis, les lieux sont souvent très éloignés les uns des autres et même si la route est magnifique, ça fatigue. Pour moi, les critères c’était pas plus de 5h de route par jour et avec des jours où il y a assez peu de route entre pour récupérer car ça joue sur comment tu profites des lieux la journée donc restez raisonnables.
Pareil, aidez-vous de la carte pour voir si vos projets sont réalistes ou pas, selon les parcs que vous voulez voir. Si vous louez un van ou camping-car, comptez bien que vous roulerez moins vite que les limites de vitesse la plupart du temps. 

MON EXPERIENCE :

J’avais bien pris le temps de calculer les distances entre les parcs, rajouter un peu de temps puisque nous allions rouler un peu moins vite avec le van… Mais j’avais clairement sous-estimé le temps de trajet à l’intérieur des parcs. La plupart des parcs sont très vastes, il y a pas mal de route entre l’entrée et les points de vue. A titre d’exemple à Canyonlands, il nous a fallu pratiquement 1h30 pour aller de notre camping jusqu’à la sortie du parc. Faites donc le calcul AVEC les distances parcourues dans les parcs.


+ Combien de temps je veux partir ?

Je vous l’ai dit plus haut mais il faudrait plusieurs mois de voyage à temps plein pour explorer l’ensemble des parcs de l’Ouest Américain. Or, ce n’est pas possible pour tout le monde…
Il faudra donc tenir compte du nombre de jours pour sélectionner les lieux où il vous sera possible d’aller. 


+ Quel est mon budget approximatif ?

Je vais commencer par : un voyage aux Etats-Unis coûte très cher, même en mode « backpack »… Je reviendrais plus tard en détail sur la question du budget mais il faut déjà avoir une idée de votre budget max… et le budget limitera probablement la durée de votre séjour. 


+ Quel sera mon point de départ et mon point d’arrivée ?

Il y a plusieurs options possibles en terme d’aéroport dans l’Ouest Américain depuis la France : Los Angeles, San Francisco et Las Vegas. Selon votre itinéraire et la durée du séjour, vous verrez lequel ou lesquels seront les mieux pour vous. Et oui car vous pouvez prendre un billet multi-destinations et par exemple arriver de Los Angeles et repartir de San Francisco. 

 

Pour en savoir plus sur l’itinéraire que j’ai choisi, je vous donne rendez-vous dans mon article dédié : Itinéraire de 15 jours dans l’Ouest Américain. Vous y trouverez jours après jours les trajets, parcs visités ainsi que les campings où nous avons dormi.

 

 

Sachez qu’organiser un road-trip dans l’Ouest Américain prend beaucoup de temps. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec l’organisation de voyage (surtout en anglais), vous pouvez faire appel à des agences de voyage francophones spécialisées dans les US pour vous aider. Les compagnies qui sont souvent revenues pendant mes recherches : Authentik USA et USA Evasion. 

 

Comment se déplacer lors d’un road-trip dans l’Ouest Américain ? 

Quel véhicule choisir ? 

 

Pour un road-trip aux Etats-Unis, vous aurez beaucoup de kilomètres à parcourir et donc la location d’un véhicule est indispensable. Vous allez avoir plusieurs options :

+ la voiture
+ le van (campervan)
+ le camping-car (RV= Recreational Vehicle)

 

 

Il faut savoir que la location de van et de camping-car est assez chère aux Etats-Unis. Niveau prix c’est quasiment équivalent de louer une voiture et de dormir dans des motels pas chers que de louer un van et payer les emplacements de campings. Là où vous serez gagnant avec un van ou camping-car, c’est sur le budget alimentation donc selon moi la meilleure option confort/prix c’est le van. 

 La solution la plus économique (mais pas la plus confortable) : louer une voiture, dormir en tente dans les campings et se faire à manger avec un réchaud. Nous n’avons pas choisi cette option car il y a pas mal de variations de température sur ce road-trip et on voulait quand même du confort après les longues journées. 

 

La location d’un campervan

 

Pour ce voyage, j’ai collaboré avec Travellers Autobarn RV , une compagnie qui propose différents types de van à la location aux Etats-Unis. 

Ils sont implantés dans plusieurs grandes villes, nous avons récupéré notre Kuga Campervan à l’agence de Los Angeles . Pour 12 jours, nous avons eu un van automatique, facile à prendre en main avec frigo, deux gazs pour cuisiner, pas mal de rangements et 3 couchages au total. 

 

 

Cette compagnie possède des avantages par rapport à d’autres :
+ le kilométrage illimité, qui n’est pas généralisé et qui, dans le cas contraire, allonge la facture considérablement à l’arrivée.
+ les panneaux solaires, qui vous permettront de recharger vos appareils électroniques sans avoir besoin de branchement électrique.
+ le coin cuisine est à l’intérieur, nous avons vu pas mal de van avec un réchaud au niveau du coffre et il faut donc sortir pour cuisiner… Le soir il faisait froid, nuit noire, parfois dans le désert il y avait des criquets attirés par la lumière, bref on était bien dedans. 

 

 

Alfonso, le manager de l’agence de Los Angeles a été super accueillant et nous a donné tous les bons tips pour réussir notre road-trip. Je recommande à 1000%. Si jamais vous prévoyez un road-trip en Océanie, ils sont également présents en Australie  et en Nouvelle-Zélande. 

 

Location d’un véhicule, les choses à savoir

+ la location de véhicule est interdit aux moins de 21 ans aux Etats-Unis
+ l’essence est moins chère qu’en France, l’unité de mesure est le Gallon (environ 3,7 Litres)
+ il n’y a aucun péage aux Etats-Unis mais les routes ne sont pas toujours en bon état
+ le permis national est valide, pas besoin d’un permis international
+ la plupart des véhicules sont automatiques aux Etats-Unis

Il est également possible de déposer son véhicule dans un ville différente du point de départ ce qui pourra vous faire gagner un temps précieux sur la route (exemple le plus courant : départ de Los Angeles, arrivée San Francisco). 

 Attention toutefois les frais sont assez importants pour déposer son véhicule dans une ville différente (quand j’avais regardé c’était plus de 300€). 

 

Où se loger lors d’un road-trip dans l’Ouest Américain ? 

 

Une fois sélectionné votre moyen de locomotion, il va falloir réfléchir aux types de lieux où vous allez dormir pendant le séjour. Sans tout de suite réserver vos logements exacts, il est important de se rendre compte du budget à prévoir, qui peut être très variable selon le type de logement choisi. 

Pour les grandes villes, il y a malheureusement peu d’alternatives : hôtels, auberges de jeunesse, Air Bnb. Il y a également la solution du Couch Surfing qui peut s’avérer très utile pour les petits-budgets. Concernant le budget ça peut aller du simple au double surtout selon la période, mention spéciale à Los Angeles et ses prix délirants… 

 

 

Pour le reste du road-trip voici les options :
+ camping : en tente (à voir selon températures et confort), on peut trouver des emplacements tentes pour 10-15$ la nuit.
+ emplacement pour véhicule en camping  : pour voiture avec tente de toit, campervan, campingcar. Le prix est très variable mais on peut trouver pour 20-30$ la nuit sans branchement électrique.
+ motels : pas fifou mais prix les plus bas et certains motels sont des bonnes surprises. Il faut compter dans les alentours de 100$ la nuit minimum pour une chambre double.

 

 

Il est possible de passer la nuit dans les parcs pour être au plus près de la nature. Il y a des campings et souvent quelques lodges (si vous avez le porte-monnaie bien rempli). Il faut savoir qu’il faut généralement réserver très à l’avance (jusqu’à 6 mois en pleine saison). Pour les last minute, il reste aussi l’option des campings premier arrivé premier servi qui se fait beaucoup en hors saison notamment (mais du coup vous êtes obligés d’arriver tôt sur place pour réserver l’emplacement). 

Je vous partagerai dans mon article itinéraire l’ensemble des lieux où nous avons dormi durant notre séjour avec les informations associées (réservation, prix, services proposés…)

Quel budget prévoir pour un road-trip dans l’Ouest Américain ? 

 

Maintenant que vous en savez plus sur l’itinéraire, le moyen de locomotion et le type de logement que souhaitez, vous allez pouvoir établir un budget prévisionnel. 

Il faut savoir que depuis la pandémie les prix ont vraiment flambé à tous les niveaux aux Etats-Unis. J’étais prévenue mais je ne pensais pas à ce point donc on a du élargir le budget surplace. D’où l’importance de bien préparer à l’avance. 

 

 

Voici les principaux postes de dépenses à prévoir avec mes dépenses personnelles associées qui sont pour la plupart divisées par 2 vu que nous étions 2. Lors de notre voyage en octobre 2022, l’euro et le dollar étaient quasi 1=1. 


Y aller :  652€
+ billet d’avion : variable selon la saison. 629€/personne (tarif BASIC octobre 2022 basse saison avec French Bee)
+ ESTA : 22€/personne

 

Se déplacer : 1225€ 

+ Location du van : environ 1600€ en hors saison sans assurance soit 800€/personne
+ Essence : 700€ soit 350€/personne (pour 3800km en van, moyenne de 13L/100)
+ Transports à Los Angeles : 5€ de bus/personne, Uber 150€ soit 75€/personne

 

Se loger : 350€

+ Hôtel Los Angeles : 340€ pour 3 nuits soit 170€/personne
+ Hôtel à Las Vegas : 60€ la nuit soit 30€/personne
+ Emplacement pour le van en campings : budget moyen de 30€ la nuit/emplacement soit 150€/personne pour 10 nuits 

 

Se nourrir : 200€

+ Supermarché : 140€ de courses pour 2 soit 70€/personne (aliments de base uniquement : riz, pâte, haricots rouges, de quoi faire des sandwichs)
+ Repas (3 fast food et 1 street-food mexicaine, quelques cafés) 130€/personne

 

Divers : 170€ 

+ Internet : environ 60€ la carte e-SIM avec internet illimité soit 27,5€/personne
+ Activités : 100€/personne
     Pass America The Beautiful 80€/ véhicule soit 40€/personne
     Monument Valley 16€/voiture soit 8€/personne
     Visite guidée Lower Antelope Canyon 66€/personne
     Parking Horseshoe Bend 10€/voiture soit 5€/personne
+ Lessives et douches : 10€/personne 

 

Total : 2597€/personne pour 15 jours tout compris. 

 

Dans ce budget, je n’ai pas compté les souvenirs car c’est très dépendant de chacun. Dans mes recherches, j’avais vu qu’il fallait compter au moins 2500€/personne pour 15 jours pour un petit budget. Avec l’inflation actuelle le budget s’est donc élargi et comme vous pouvez le voir la plupart des postes de dépenses sont difficilement réductibles…

 

Road-trip aux Etats-Unis : côté pratique 

 

Administratif 

+ Penser à faire la demande d’ESTA (autorisation d’entrée sur le territoire américain valable 3 ans) bien à l’avance
+ Imprimer une copie de la réservation de votre premier logement sur le territoire pour le passage de frontière à l’aéroport
+ Conditions d’accès COVID : la vaccination est obligatoire pour rentrer sur le sol américain (même pour une escale)

Les sites et applications utiles

 

+ National Park Service : l’application des parcs nationaux (plans, infos, dispo en hors-ligne…) et son site internet :  www.nps.gov
+ Les campings des parcs nationaux : www.recreation.gov où vous retrouvez les dispos, réservation, services proposés sur place.
+ Lyft et Uber : pour se déplacer à Los Angeles
+ iOverlander : recense les points pour trouver où dormir (points sauvages, camping, recharge eau, dump station) et https://freecampsites.net/
+ Transit : pour trajets en bus à Los Angeles, possibilité d’acheter les tickets dessus
+ Mapsme : cartes à télécharger hors-ligne pour se repérer sans réseau
+ Waze et Google Maps : pour quand vous aurez du réseau, Waze pour les déplacements en voiture et Google Maps à pied et en transports en commun. 

 

 

Rester connecté pendant son road-trip

Pour avoir internet et les appels aux USA, il faut acheter une carte SIM soit sur place soit à distance avant le voyage. Le top : la carte e-sim qui est une carte dématérialisée, vous n’avez donc pas besoin de retirer votre carte SIM et vous gardez votre numéro pour les applis style WhatsApp et Messenger. 

A savoir quand même que lors d’un road-trip dans l’Ouest Américain, lorsque vous visitez les parcs nationaux : il y a aura souvent des endroits éloignés sans réseau. Ca reste quand même très pratique selon moi de ne pas dépendre des endroits où il y a la Wi-fi.

 

Pour ma part, j’ai fait appel à Sim USA pour le séjour, qui sont présents aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. J’ai pris une carte e-sim avec données internet illimitées en 5G et appels-sms illimités à l’intérieur du pays (on vous donne un numéro temporaire américain) valable 14 jours pour 59€. Ils proposent des formules 7, 14 et 30 jours. 

→ Pour les Etats-Unis, il y a deux réseaux mobiles au choix : Tmobile (que pour les iphone) ou AT&T. Si vous partez à plusieurs, seul le réseau Tmobile permet le partage de connexion sur plusieurs appareils. 

 

Divers 

 

Fuseaux horaires : les Etats-Unis sont tellement vastes qu’il y a des changements de fuseaux horaires entre les états. La Californie, l’Arizona et le Nevada sont au Pacific Time (soit -8h en été -7h en hiver avec la France). L’Utah et les territoires Navajos sont au Mountain Time (soit -7h en été et -6h en hiver avec la France). 

Les taxes et pourboires : les prix affichés aux Etats-Unis sont hors taxes. Pour les pourboires, le tip est une institution aux USA (sauf fast food et self-service). Il est obligatoire et est entre 15 et 25% du prix hors taxe. Au total, entre les taxes et le pourboire vous pouvez ajouter 30 à 35% de plus que le prix affiché. 

Les prises sont différentes aux Etats-Unis, il vous faudra donc impérativement un adaptateur de prise US. 

A réserver à l’avance :
Avant de conclure cet article, voici une liste de quelques items que vous devrez prévoir à l’avance (voire très à l’avance pour la haute saison) :
+ les nuits en camping dans les parcs les plus connus (Grand Canyon, Monument Valley, …)
+ le logement à Los Angeles
+ la visite d’Antelope Canyon
+ La loterie pour visiter Arches (seulement en haute saison) et la randonnée d’Angels Landing à Bryce Canyon

 

 

 

Et voilà, on arrive au terme de ce LOOOOONG article sur l’organisation d’un road-trip dans l’Ouest Américain. J’espère qu’il vous aura été utile et je vous invite à lire la suite de mes articles sur ce joli voyage. 

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé.  

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. Vous pouvez également jeter un œil à ma page Instagram @amandinedbn . A très vite pour de nouvelles aventures !