Malaisie : le parc national du Taman Negara

09/01/2020Take off for somewhere
entrée parc taman negara

Nous poursuivons notre voyage en Malaisie, dans le Sud-Est de l’Asie, dont l’article se trouve ICI avec le parc national du Taman Negara. Ce parc est situé dans le centre du pays.

Vous ne le saviez peut-être pas mais la Malaisie abrite l’une des plus anciennes jungles tropicales au monde. Le Taman Negara a en effet 130 MILLIONS D’ANNEES !!! Elle fait vivre des animaux sauvages tels que des éléphants, tigres, panthères, singes, varans …

Singes taman negara

Mais alors, comment se rendre au Taman Negara ?

Pour s’y rendre, plusieurs compagnies proposent des transferts depuis les principales villes de Malaisie : Kuala Lumpur, les Cameron Highlands, les villes proches des îles, Georgetown …

Nous avons choisi la société NKS . Elle propose un trajet tout compris bus + bateau pour 80 RM/17€ depuis Kuala Lumpur vers le village de Kuala Tahan. Le départ se fait le matin vers 09h, avec une pause repas et une arrivée en milieu d’après-midi.

 Nous avions réservé au préalable sur internet mais il est possible de réserver sur place à leur bureau au dernier moment. Je recommande cette compagnie, les bus étaient plutôt confortables, ponctuels, malgré des trajets assez longs.

A l’arrivée, la société nous dépose à leur bureau, proche de tous les hébergements du coin et nous donne un plan du village pour nous repérer. Ils répondent avec plaisir à nos questions.

Où loger au Taman Negara ?

Nous sommes restées deux nuits au HANA GUESTHOUSE , réservé via Booking, dans le petit village de Kuala Tahan. Une guesthouse au confort sommaire (mais tant qu’il y a la clim y’a de l’espoir) notre hôte était adorable et nous a même accompagné au bus en voiture.

Ils proposent des chambres avec un salon commun à trois autres chambres.

Il y a assez peu de logements pour les touristes, vous n’aurez donc pas trop le choix !

logement taman negara

Où manger au Taman Negara ?

Les restaurants sont situés dans le village et au bord de la berge qui sépare Kuala Tahan au parc national.

Nous avons mangé plusieurs fois au MAMA SHOP un restaurant sur pilotis qui propose des repas du petit-déjeuner au diner. Une cuisine familiale et à la bonne franquette.

restaurant Taman negara
Ceci est le Mama Shop, ça n’en n’a pas l’air mais c’est un restaurant !

Ici, pas de restaurants gastronomiques, mais de petits bouiboui charmants qui proposent des repas simples mais faits avec amour.

Comment s’habiller et quelles précautions prendre ?

Prenez des habits légers et qui laissent passer la sueur, car clairement vous allez transpirer comme jamais vous avez transpiré auparavant !  

Prévoyez également de bonnes chaussures si vous comptez faire un trek.

S’il a plu les jours avant, il est conseillé de porter des habits longs, surtout un pantalon car il y a des sangsues. Renseignez-vous donc à votre arrivée. Quand nous sommes venues, les sols étaient secs et notre trek s’est très bien passé en short.

Au niveau des précautions à prendre :
– pensez à l’anti-moustiques
– les traitements antipaludiques sont conseillés dans cette région de la Malaisie, renseignez-vous auprès de votre médecin.  
– prévoyez beaucoup beaucoup beaucoup d’eau ! Mais genre vraiment beaucoup d’eau, j’insiste.

Comment accéder au Parc du Taman Negara ?

Pour accéder au parc national, il faut traverser la rivière en pirogue depuis le village de Kuala Tahan. L’idéal est donc de loger dans ce village. La traversée de la rivière est payante, elle coûte quelques RM, je ne sais plus exactement mais moins d’un euro.

L’entrée au parc est taxée à 1 RM/0,20cts par personne + 5 RM/1€ par appareil photo afin de permettre de sécuriser et réguler l’entrée au parc pour les touristes. C’est un parc très préservé du tourisme de masse.

Il y a une partie proche de l’entrée qui est sur pilotis que l’on peut explorer seuls mais il est plus que conseillé de prendre un guide pour explorer la jungle en profondeur.

Que faire au Taman Negara ?

La société NKS, comme d’autres, propose également de booker des activités dans le parc, vous pouvez les réserver à votre arrivée à Kuala Tahan à leur bureau.

Trek d’une journée avec un guide privé

Nous avons réservé un trek avec un guide privé, Harry. Ah ce Harry on va s’en rappeler longtemps ! un jeune guide plein d’humour et de soif de transmettre, qui a grandi dans la jungle.

Nous avons payé 200 RM, soit 40€ par personne pour la journée complète. Le tarif comprend : le guide privé, les encas, l’eau, la remontée de la rivière en bateau par les rapides et la visite du camp de la tribu aborigène.

Les Orang Asli sont les derniers aborigènes du pays. Ils sont divisés en 19 sous tribus, nous avons la chance d’en rencontrer une. Nous avons reçu des explications sur leur mode de vie nomade, leurs croyances, leurs rites, … . Le guide connaissait personnellement des membres de la tribu et nous nous sommes senties vraiment privilégiées de pouvoir les rencontrer.
L’argent que touche la tribu lors de ces visites sert à acheter quelques produits du quotidien qu’ils achètent au village et permet de financer des soins médicaux. 

Le trek était d’un niveau plutôt difficile, avec des passages épiques dont nous nous souviendrons (cordes, lianes…).

Nous avons eu le droit à des explications tout au long de la journée sur les bienfaits de certains arbres et leurs utilisations possibles (pour la chasse, le latex pour le feu, le bambou pour l’eau), sur les différents animaux et leurs bruits et odeurs dans la jungle et avons terminé la marche par une baignade à une cascade d’eau de source. 

Nous avons pu voir de très gros varans sur terre et dans l’eau (on les a pris pour des crocodiles tellement qu’ils étaient énormes…) et aussi des groupes de singes.

Trek Taman Negara

NIGHT JUNGLE SAFARI 4×4

Nous avons également booké le NIGHT JUNGLE SAFARI 4×4 le premier soir de notre arrivée. Cette sortie coûte 30 RM/6,50€. C’est une sortie en 4×4 en nocturne pour essayer d’observer des animaux sauvages. Je ne recommande absolument pas cette sortie, nous étions une quinzaine de personnes entassés sur un 4×4 et n’avons pratiquement rien vu.

Ils proposent également des marches nocturnes qui peuvent peut-être être plus intéressantes mais que nous n’avons pas testé.

Le plus ironique dans tout ça c’est qu’en deux heures de safari nous n’avons pratiquement observé aucun animal …. Alors que le lendemain soir en rentrant du restaurant on s’est retrouvées nez à nez avec des tapirs sur notre route. De quoi bien flipper, bien que ces animaux imposants (d’énormes sangliers) soient herbivores…

entrée parc Taman Negara

CANOPY WALKWAY

C’est la plus grande passerelle suspendue au monde, visiblement une expérience inoubliable au-dessus de la jungle et de la vie des animaux qui l’entoure.

L’accès à la passerelle coûte 5 RM/1,10 €.

Lors de notre venue, la passerelle était en travaux de restauration donc nous n’avons pas pu y accéder.

Le récit de ce séjour inoubliable dans cette jungle millénaire touche à sa fin. Notre meilleur souvenir restera ce trek aussi difficile qu’incroyable. Inoubliable aussi à cause de l’humidité ambiante, et ce, dès la sortie de la douche… Un immanquable en Malaisie !

Vous pouvez également retrouver un article sur la capitale, UN CITY GUIDE DE KUALA LUMPUR .


N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien un retour si vous vous êtes lancés grâce à cet article et ce que vous en avez pensé !

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. A très vite pour de nouvelles aventures.

descente rivière taman negara

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Malaisie occidentale : budget et itinéraire en 15 jours

02/01/2020

Next Post

Kuala Lumpur : city guide complet

11/01/2020