Malaisie : Les îles Perhentians

22/01/2020Take off for somewhere
plage perhentians

Cap sur les îles Perhentians ! La Malaisie offre plusieurs possibilités en matière d’îles paradisiaques : Langkawi, Tioman, Perhentians, etc. … La mousson intervient à des périodes différentes selon la côte Est ou Ouest. Il est donc possible de trouver son bonheur pratiquement toute l’année en évitant la mousson.  Vous pouvez retrouver tout le détail de notre voyage en Malaisie ICI .

Nous avons jeté notre dévolu sur les îles Perhentians, situées sur la côte Est de la Malaisie.

Les îles Perhentians sont composées de 2 îles habitées :

  • KESIL la plus petite mais la plus fêtarde.
  • BESAR la plus grande, la plus calme et familiale.

D’autres îles sont, elles, inhabitées.

Comment se rendre dans les îles Perhentians ?

Pour se rendre dans les îles Perhentians, il y a plusieurs moyens de transport.

  • On peut venir en avion et d’atterrir à l’aéroport de Kota Bharu. Il faudra ensuite environ 1h de trajet pour environ 20€ de taxi à Kuala Besut.
  • Il est également possible de venir en bus depuis pas mal de grandes villes de la Malaisie (Kuala Lumpur, le Taman Negara et Georgetown notamment).

Que vous veniez en bus ou en avion, il vous faudra prendre le bateau depuis l’embarcadère de Kuala Besut. Il faut compter environ 40 minutes de traversée en bateau (j’espère pour vous que vous n’avez pas le mal de mer… car ça secoue pas mal). Le trajet coûte moins de 10 euros.

De notre côté, nous arrivions du Taman Negara et avons choisi un transfert avec la société NKS en mini bus. Honnêtement le trajet a été TRES long, nous avons passé la journée dans le bus mais nous avons payé 80 RM/17€. Le trajet en bateau depuis Kuala Besut était compris et nous a attendu malgré notre retard.

Pour nous rendre à Georgetown par la suite, nous avons pris un bus de nuit depuis Kuala Besut. Le bus de nuit est une bonne solution pour les longs trajets, cela permet d’éviter de perdre du temps et d’économiser une nuit d’hôtel.

Quel est le moment idéal pour venir dans les îles Perhentians ?

Les mois les plus favorables pour se rendre sur ces îles sont de janvier à avril, décembre étant le mois le plus pluvieux.

Si vous souhaitez éviter le flux de touriste, il vous faudra tenir compte des vacances scolaires asiatiques et surtout de la Malaisie. En effet, c’est une destination très prisée des vacanciers.

plage perhentians

Où loger sur les îles Perhentians ?

Nous avons logé à The Barat Perhentian Beach Resort sur l’île de Besar. C’est un grand hôtel fait de petits chalets avec un restaurant en service continu, un club de plongée et d’excursions.

Nous avions réservé dans les chalets communs de par notre budget serré, la chambre était tout confort avec la climatisation et toilettes + salle de bain dans la chambre.

Le restaurant propose des plats traditionnels mais aussi continentaux. Nous avons fait tous nos repas ici. C’était plutôt simple mais très bon. A savoir que sur les îles, les taxes ne sont pas inclues dans les prix affichés, ne vous faites pas avoir car la note pourrait être salée !

Le personnel est très sympathique et disponible à toute heure pour rendre service. Nous avons eu un problème avec notre réservation de bus pour Georgetown et c’est eux qui ont appelé pour nous réserver une place dans le bus de nuit, ils ont géré ça comme des chefs !

Pour les personnes avec des budgets serrés il existe un camping sur l’île de Kesil avec nuits en tente. Je conseillerai cette option pour les courageux car il fait quand même très chaud la nuit et il peut y avoir des averses torrentielles.

Pour les personnes avec un joli budget, il existe de nombreux hôtels proposant des chalets ou bungalows individuels avec une certaine autonomie, pour se sentir comme Robinson Crusoe sur une île déserte.

The barat resort

Que voir aux îles Perhentians ?

Il y a quelques points de snorkeling et plages à absolument voir :

  • CORAL BEACH
  • LONG BEACH
  • TURTLE SANCTUARY BEACH
  • PERHENTIAN ISLAND RESORT 
  • SHARK POINT
  • RAWA ISLAND
  • KK BEACH
plage perhentians

PLAGE

L’activité par excellence, se reposer, chiller, profiter du décor. C’est gratuit, et c’est magnifique ! Vous pouvez même vous faire déposer sur une île déserte avec une heure de retour et des réserves d’eau et de nourriture.

Il y a également des cabanes de location de kayak, paddle, matériel de snorkeling proches de tous les grands resorts.

EXPLORER LES ALENTOURS

Les îles peuvent s’explorer à pied, aux bords des plages mais aussi à l’intérieur des terres. Des petits varans se baladent tranquillement (oui petits comparés à ceux qu’on a pu voir dans la jungle !), n’ayez crainte ils sont inoffensifs. Vous pouvez également partir à l’aventure et vous enfoncer dans la jungle à l’intérieur de l’île. Cependant, on nous a dit que c’était vraiment difficile d’accès car il n’y a pas de chemins tracés.

SNORKELING

L’activité idéale à faire ici ! L’eau turquoise, les coraux et les poissons y sont en nombre proche des côtes inhabitées.

La plupart des hôtels proposent un club avec des sorties en bateau avec des arrêts baignade et snorkeling libre. Notre hôtel proposait 4 sorties différentes, avec un départ le matin et un départ l’après-midi.

Notre gros coup de cœur snorkeling : Rawa Island. Une île inhabitée magnifique, c’est ici que nous avons vu le plus de diversité au niveau des poissons et des coraux.

Les prix pratiqués en moyenne sont de 10€ la sortie (variant selon la distance parcourue par le bateau) pour une sortie d’environ 3h avec plusieurs arrêt, avec un prêt de tuba, masques et de palmes généralement. Les bateaux ont une capacité d’environ 12 personnes.

Nous avons fait deux sorties snorkeling avec les arrêts suivants :

Trip A : KK point, shark point, turtle point, turtle beach.
Trip B : Rawa Island, Tokong Burung, Serrenggeh, light house.

snorkeling

Fun fact : il y a beaucoup de touristes malais et chinois et que ce sont de très mauvais nageurs, attendez-vous donc à des jeunes gens paniqués en gilet de sauvetage qui ne vont pas à plus de 5 mètres du bateau ! Ca nous aura bien fait rire en tout cas.

Une autre solution pour se rendre en bateau d’un point A à un point B est le taxi boat mais ce n’est pas pour les petits budgets…

BAPTÊME DE PLONGEE

Enfin, la venue sur une île paradisiaque est le moment idéal pour découvrir ou re-découvrir la plongée.

J’ai fait mon premier baptême de plongée ici, avec le Barat Dive Center, club de plongée de notre hôtel. Le baptême a duré environ 45 min et nous avons plongé près de Turtle Beach. Le matériel de plongée était récent et visiblement bien entretenu. Nous n’étions que deux, très bien entourée par le moniteur qui ne parlait malheureusement pas français. A savoir qu’en haute saison, il y a un moniteur francophone présente au centre. Au niveau du tarif, nous avons payé environ 30€/personne.

Il est également possible de passer un niveau du PADI (Professional Association of Diving Instructors) dans les centres de plongée, un bon plan car les prix sont très très inférieurs à ceux pratiqués en Europe. Si vous restez plusieurs jours sur place et avez 3 jours de libre : profitez-en et passez votre PADI Open Water !

plongée perhentians

ENVIRONNEMENT : les îles sont plutôt propres et préservées de la pollution. Cependant, il y n’a aucune sensibilisation des touristes sur le plastiques, les déchets, la sauvegarde des coraux. Dommage, car des zones sont déjà endommagées autour des îles les plus fréquentées…

En bref, les îles Perhentians c’est :

  • Du sable blanc
  • De l’eau turquoise
  • Du soleil
  • Une faune marine incroyable

L   e       p   a   r   a   d   i   s


N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé !

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. A très vite pour de nouvelles aventures.

plage perhentians

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Les clés d'une expatriation réussie : aspects pratiques

16/01/2020

Next Post

Top 5 des choses à faire à Georgetown en Malaisie

29/01/2020