Sélectionner une page

paysages fjords de l'Est

 

Hello ! Aujourd’hui je poursuis le récit de notre road trip en Islande, après notre étape dans Le Sud de l’Islande , avec la découverte des fjords de l’Est. Une zone très étendue, reculée, principalement par son accès difficile en hiver. Amateurs de nature à perte de vue et de peu de civilisation, cet endroit est fait pour vous !

 

Les fjords de l’Est, c’est quoi ? 

 

Alors déjà les fjords de l’Est se situent … à l’Est de l’Islande comme vous pouvez vous en douter ! En opposition aux fjords de l’Ouest. Ils s’étendent de la ville de Höfn à Egillstadir. 

Il est d’abord nécessaire de savoir ce qu’est un fjord.
Si vous avez déjà fait des voyages dans les pays Nordiques comme la Norvège par exemple, vous le savez déjà probablement. Donc un fjord c’est une vallée glaciaire envahie par un bras de mer étroit depuis le retrait de la glace. En gros, ça donne une route qui fait de grands zigzag pour slalomer entre les bras de mer qui rentrent dans les terres. 

 

Djupivogur

 

On compte une dizaine de fjords à l’Est de l’Islande. Leur longueur va de 1km à 17km pour le plus long. Autant de distance à contourner par la route pour poursuivre son chemin. En effet, la distance à parcourir à vol d’oiseau est d’environ 160km, mais il vous faudra compter au moins 500km pour traverser les fjords de l’Est.

Alors qu’est-ce qu’on trouve dans les fjords de l’Est ?
Sur la route, il y a un magnifique paysage souvent à flanc de montagne et baigné par la mer. Il y a également de jolis petits villages traditionnels et colorés, souvent habités par des pêcheurs. Côté faune, on peut y voir de nombreux troupeaux de rennes, des oiseaux marins et des cygnes chanteurs. 

rennes fjords de l'Est

Combien de temps prévoir pour découvrir les fjords de l’Est ? 

 

Il n’y a pas une masse énorme de sites à voir dans les fjords de l’Est. Le gros de l’expérience se fait en admirant le paysage en roulant. 

Mais la route est longue, très longue, puisqu’elle contourne les différents bras de mer qui s’enfoncent dans les terres. Et les arrêts photos seront probablement nombreux. Je dirais qu’il faut compter au moins 2 jours complets pour traverser et profiter de la beauté des fjords. Moins ce serait vraiment que traverser, en passant la journée dans la voiture. 

Si vous y allez en hiver, certains lieux ne seront peut être pas accessibles. A l’inverse, il faudra peut être compter plus de temps sur place si vous y allez en été pour aller voir Mjoifjördur notamment.

Quels sont les lieux incontournables dans les fjords de l’Est ?

 

Même si c’est plus les paysages le long de la route les incontournables des fjords de l’Est, il y a quand même des arrêts à ne pas manquer. Vous les trouverez ici. 

 

Le village de Djúpivogur 

C’est un petit village de pêcheurs, le premier que vous rencontrerez si vous arrivez du Sud. Le long du port il y a 34 œufs en pierre installés qui représentent le nombre d’espèces d’oiseaux qui vivent dans le coin. 

→ Peu importe le village de fjord que vous traverserez, la plupart du temps les centres d’intérêt sont les ports de pêche et les églises. 

 

 

Un peu avant d’arriver là-bas, faites un petit arrêt au bain géothermique de Djupavogskörin. Ce petit bain thermal aménagé, à l’eau fumante, se trouve tout proche de la route. Même si on ne se baigne pas, ça vaut l’arrêt car il y a que quelques mètres à pied à faire et le décor est vraiment magnifique avec la montagne en fond. 

 

Djupavogskörin

 

Le village de Seydisfjördur 

Ce GRAND village de 700 habitants est encaissé dans les montagnes. La route 93 pour y accéder est souvent bloquée l’hiver (pensez à bien vérifier l’état des routes avant). Par chance, nous avons eu une belle journée ce jour-là et avons pu y aller. La route en elle-même vaut le coup d’oeil.  

Il est réputé pour être un des plus jolis villages du pays. En effet, les maisons typiques sont très colorées et sa rue arc-en-ciel qui mène à l’église fait un sacré effet ! 

 

 

→ Si vous arrivez en ferry depuis le continent (du Danemark exactement), c’est ici que vous mettrez le pied en Islande pour la première fois. 

Le village de Stöðvarfjörður  

Situé au pied de la montagne, vous trouverez ici un petit village de 200 habitants.

→ Faites attention en hiver à bien prendre la route 1 pour y aller depuis Djúpivogur. C’est la seule qui est souvent déneigée et la plus praticable. J’ai déjà parlé des conditions sur les routes et comment les vérifier par ici : Organiser un road-trip en Islande au printemps 

Mjóifjördur 

Ce fjord n’est accessible que par la mer la plupart de l’année, jusqu’en juin au moins. Si vous vous trouvez en Islande pendant les quelques semaines où on peut s’y rendre en roulant, foncez ! 

J’ai rêvé de cette vue sur la cascade et la vieille épave de bateau encaissées au milieu des montagnes. Malheureusement ce n’était pas la bonne période pour nous et nous n’avions pas le temps de nous y rendre par la mer. 

La pointe de Breiðdalsvik  

Cette pointe est une vaste zone où le paysage est vraiment magique. S’il n’y a pas trop de vent  (faut un peu de chance), la vue est dingue en drone. 

 

Route fjords de l'Est

 

Vök Baths 

Ces bains chauds aménagés se trouvent au bord de l’eau. Ils sont très beaux et les piscines à débordement rajoutent vraiment quelques chose au paysage. Ils sont ouverts de 10h à 22h et l’entrée basique coûte environ 35€/personne. 

Nous n’y sommes pas allés car nous avons préféré prendre le temps à Myvatn Baths mais si vous avez le temps et le budget, jetez un œil à leur site : https://vokbaths.is/ 

 

→ Les deux prochains lieux se trouvent à la sortie des fjords de l’Est, en direction du lac Myvatn. Je les mets ici car ils feront très probablement partis de votre itinéraire. 

Le canyon de Stuðlagil

Ce beau canyon est formé par des colonnes de rochers de basalte avec des tons gris et orange. A côté du parking, il y a un point de vue qui surplombe le canyon en bas de l’escalier. Vous pouvez accéder à ce point de vue toute l’année, tant que la route pour y aller est ouverte (bien vérifier avant de partir).

 

A la belle saison, il est possible de descendre en bas du canyon via une marche d’environ une heure. Ne vous y engagez pas s’il y a de la neige, ça devient vite dangereux.

La cascade Dettifoss 

C’est la cascade la plus puissante d’Europe, avec un débit juste impressionnant de 500m3/secondes. Avec des dimensions toutes aussi impressionnantes de 100 mètres de large et de 44 mètres de haut.  

Pour y accéder, le 4×4 est obligatoire toute l’année. L’hiver et le début du printemps, la route est la plupart du temps fermée. C’était le cas début avril 2022, pensez à bien vérifier avant de commencer votre journée. 

Où dormir dans les fjords de l’Est ? 

 

Nous avons passé une nuit à l’entrée des fjords à Höfn et une nuit à la sortie à Egillstadir. 1 

Pour la nuit à Höfn, nous avions réservé une chambre dans une guesthouse : Höfn Hostel . Nous avons payé 118€ la nuit soit 39€/personne pour une chambre triple avec cuisine équipée et salle de bain communes. Il y a également un service de blanchisserie en supplément pour14€, en self-service jusqu’à 21h. 

Pour la nuit à Egillstadir, nous avons choisi un petit cottage individuel en bois triangulaire au bord de l’eau : Ormurinn Cottage . Il était équipé d’une salle de bain et d’une cuisine avec une chambre et un canapé convertible. Nous avons payé 143€ soit 48€/personne pour la nuit. 

Cottage Egillstadir

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le trajet précis de ces deux jours, vous pouvez retrouver mon itinéraire dans les fjords de l’Est dans l’article complet dédié : Islande : itinéraire et budget 15 jours  

On arrive donc au bout de cet article sur les fjords de l’Est. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous y êtes déjà allés, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé ! 

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. Vous pouvez également jeter un œil à ma page Instagram @amandinedbn . A très vite pour de nouvelles aventures ! 

 

Route fjords de l'Est