Sélectionner une page

Sud de l'Islande

 

Salut à tous ! Aujourd’hui on va partir à la découverte d’une nouvelle partie de l’Islande… Dans cet article je vais vous parler du Sud de l’Islande, encore un coin pépite de ce magnifique pays (vous me direz j’en ai pas trouvé qui ne sont pas des pépites!)

J’ai pu découvrir le sud de l’Islande au cours de mon road-trip en mars-avril 2022 et je vous invite à découvrir mes articles par ici : Organiser un road-trip en Islande au printemps et Itinéraire et budget 15 jours  

 

Le sud de l’Islande, c’est quoi ? 

 

Le Sud de l’Islande regroupe la région de Vík í Mýrdal ainsi que le parc national de Skaftafell et remonte jusqu’à la ville d’Höfn juste avant les fjords de l’Est. 

C’est une partie très touristique de l’Islande car facilement accessible et à quelques heures de voiture de l’aéroport international. J’ai quand même trouvé que c’était bien moins visité que le Cercle d’Or, dont je vous ai déjà parlé ici :  Le Cercle d’Or en Islande 

C’est ici que la météo est la plus douce au niveau des températures mais c’est aussi la plus pluvieuse du pays. On s’attendait donc à rencontrer pas mal de pluie… je peux vous dire qu’on a pas été déçus ! 

Vous trouverez dans le sud de l’Islande une très grande diversité de paysages : les glaciers, les plages de sable noir, les falaises… Le parc national Skaftafell est le lieu de prédilection pour explorer les glaciers. 

 

Combien de temps rester dans le Sud de l’Islande ? 

 

A titre personnel, nous avons passé 4 jours dans le sud de l’Islande. Nous avions pris trois logements différents pour éviter de revenir trop en arrière lors de notre road-trip. Nous avons passé deux jours complets à Vík et ses alentours et deux jours complets dans la région du parc national Skaftafell. 

4 jours dans le sud de l’Islande, c’était vraiment idéal pour découvrir cette vaste zone tout en profitant des activités à y faire. Alors bien sûr, si votre programme vous le permet vous pouvez très facilement passer plus longtemps là-bas, il y a de nombreuses autres choses à découvrir. Notamment pas mal de randonnées dans le parc national. 

 

Quels sont les incontournables à voir dans le Sud de l’Islande ? 

 

Il y a vraiment beaucoup de choses à voir dans le sud de l’Islande. J’ai divisé en plusieurs zones géographiques les principaux lieux que j’ai pu explorer : ceux situé dans les alentours de Vík í Mýrdal et ceux du parc national Skaftafell et ses alentours. 

Les alentours de Vík í Mýrdal 

La ville de Vík

C’est la ville principale du Sud de l’Islande, vous trouverez pas mal de commerces et notamment des boutiques pour s’équiper. L’église, située les hauteurs, est vraiment jolie et vaut le détour. Nous avons aimé nous promener dans la vieille ville et le long de la plage de sable noir qui borde l’île.

 

Eglise de Vik

 

Elle est malheureusement à la merci des évènements volcaniques. En effet, elle a été recouverte de cendre en 2010 après l’éruption du fameux volcan Eyjafjallajökull. Et elle est maintenant menacée par le volcan Katla (un des volcans les plus actifs et destructeurs de l’île). 

  Depuis Vík í Mýrdal, vous pouvez rejoindre en bateau les îles Vestmann, archipel islandais de 18 îles. 

La plage de Reynisfjara 

Cette magnifique plage de sable noir est bordée par des falaises rocheuses en orgue basaltique. Il existe une légende du royaume des trolls, selon laquelle les pitons rocheux présents sur cette plage seraient en fait des trolls pétrifiés par les rayons du soleil. 

 

Reynisfjara

 

Attention, c’est un lieu très prisé des voyageurs, il est conseillé d’y aller le matin tôt. En plus, il paraît que lever de soleil y est vraiment pas mal. 

La carcasse de l’avion Solheimasandur 

Cette épave d’avion est celle du Douglas DC-3, qui a du atterrir en urgence dans les années 70 et qui depuis subi les intempéries sur cette plage de sable noir. 

L’accès se fait à pied, sur une ligne droite de 7km aller-retour. Il faut compter 1h30 de marche avec des conditions qui sont souvent difficiles, notamment en hiver. A savoir qu’il y a un gros bus tout-terrain qui fait le trajet le matin à 10h (mais bondé de touristes…).

 

Epave de l'avion Solheimassandur

 

→ Ce n’est pas difficile sportivement en soi car le terrain est plat mais la pluie glaciale et le vent (des pointes à 100km/h jour où nous étions) rendent le moindre pas difficile. 

C’est également un lieu très visité, je vous conseille d’y aller tôt le matin. Le parking est payant, 5€ à régler sur l’application Parka. 

Le cap de Dyrholaey 

Ce cap est une réserve naturelle protégée de par la présence pour la nidification d’un nombre assez impressionnant d’oiseaux marins. Il y a notamment beaucoup de macareux en été.

Ne manquez le point de vue sur l’arche volcanique trouée par l’érosion juste à côté du phare.

 

 

Pour y accéder, il y a une piste qui a été goudronnée depuis peu donc accessible à tous en voiture jusqu’en haut (avant ça se faisait en 4×4). 

→ Il y a également un joli point de vue depuis l’ancien parking plus bas. 

Pour la protection de ce lieu et de ses habitants, l’accès au cap est interdit en mai-juin pour et les drones sont interdits. 

Le glacier Solheimajökull 

C’est une langue glaciaire du grand glacier Mýrdalsjökull, qui abrite le volcan Katla. C’est un glacier aux couleurs bleu et noir ébène à cause des cendres des éruptions volcaniques, ce qui le rend vraiment incroyable de beauté. 

Il y a pas mal de départs d’excursions depuis ce glacier, car c’est le plus proche de la capitale et de l’aéroport international. 

 

Vous pouvez également aller l’admirer par votre propres moyens, ce que nous avons fait. Il y a un petit sentier très facile d’environ 20 minutes pour s’approcher au pied du glacier (moins d’un km depuis le parking). Au-delà du panneau d’avertissement, vous devez être accompagnés par un guide expérimenté. 

Le parking est payant, 5€ directement sur l’application Parka. 

 

Quels sont les incontournables dans le parc national de Skaftafell ? 

 

Le Parc National des glaciers de Skaftafell représente 14% de la surface totale de l’Islande. Il se trouve au Sud de la calotte glaciaire de l’immense glacier Vatnajökull, deuxième plus grand d’Europe. 

On y trouve plusieurs langues glaciaires : Skaftafellsjökull, Svínafellsjökull et Morsárjökull (inutile de vous dire que -Jökull signifie glacier en islandais !). 

L’entrée principale du parc se fait depuis la zone d’accueil de Skaftafell. Le parking de la zone d’accueil est payant, 5€ sur l’application Parka. L’usage du drone est interdit dans le parc national. 

La langue de Svinafellsjökull 

C’est une langue glaciaire un peu moins connue que les autres et le point de départ possible de randonnées.  

J’avais vu qu’on pouvait y accéder en 4×4 mais lors de notre venue la route était interdite et barrée par de gros rochers. Du coup, c’est avec une petite marche facile de 4km A/R sur une ancienne route de gravier qu’on y accède. 

 

Svinafellsjokull

 

→ Attention aux berges en apparence très calme, il peut y avoir des vagues soudaines quand les morceaux de glaciers se détachent.  

La cascade Svartifoss 

Svartifoss signifie la cascade noire et pour cause, elle est cernée par de la basalte cylindrique couleur ardoise. Elle fait 12 mètres de haut et est facilement accessible via un joli sentier de randonnée de 1,5km. Il faut compter 1h15 aller-retour et +150m de dénivelé depuis la zone d’accueil. 

Vous pouvez également prolonger la balade, il y a de nombreux sentiers de randonnée dans les environs.

→ je vous invite à vérifier auprès de la zone d’accueil l’accessibilité des sentiers. Fin mars nous avons eu des zones encore très enneigées et besoin de chausser les crampons pour arriver jusqu’à la cascade. 

 

Quels sont les incontournables aux alentours du parc national de Skaftafell ? 

 

Le canyon de Fjaðrárglúfur 

Situé entre Vik et Skaftafell, c’est un canyon vieux de 2 millions d’années créé par le recul des glaciers. Il est haut de 100 mètres. 

Il y a une courte randonnée qui offre une vue imprenable d’environ 40 min aller-retour. L’été il est possible de descendre marcher dans le canyon. En hiver il faut rester sur un sentier qui surplombe le canyon avec 3 points de vue incroyables. 

Pour y accéder je vous conseille de vous garer avant les 200 derniers mètres et de finir à pied car en mars c’était très boueux. Le drone est autorisé. 

Canyon Fjaðrárglúfur

 

Le lac glaciaire de Fjallsárlón 

Il y a un sentier qui offre la possibilité de se promener autour. Le lac est assez proche du glacier donc on voit bien les icebergs.  

→ Nous avons eu un temps horrible lors de notre visite donc on n’a pas vu grand-chose. 

 

Lac glaciaire Fjallsarlon

 

Le lac glaciaire de Jökulsárlón 

C’est le lac le plus profond d’Islande (248 mètres) et il y a beaucoup d’icebergs à observer. Des scènes de film tournées ici comme Interstellar, Tomb Raider ou encore James Bond. 

 

 

→ Cet endroit a été un vrai coup de coeur pour moi… entre les glaciers impressionnants qui se fendent à quelques mètres du bord et les petits curieux de phoques qui sortent leur tête de l’eau par-ci, par là. C’est également un très bel endroit pour admirer les aurores boréales. 

C’est un endroit très visité avec restauration sur place et activités comme le kayak en été.

Diamond beach 

Cette plage de sable noir se trouve juste à côté du lac glaciaire de Jökulsárlón, il suffit de traverser la route. Ici, de nombreux morceaux d’icebergs fondus (petits et gros) s’échouent ce qui a donné son nom à la plage. 

 

→ Malheureusement le jour où nous y sommes allés il y avait très peu d’icebergs. Je me suis dit que c’était peut-être dépendant de la marée…

Stokksnes 

Stokksnes est un lieu au décor hors du temps. C’est une vaste plage de sable noir qui se situe au pied de la montagne Vestrahorn, vieille de 10 millions d’années.

 

 

En arrière de la plage, vous trouverez la reproduction d’un village viking construit pour un film avec Mel Gibson en 2009 qui n’a finalement jamais eu lieu. 

 

Stokksnes

 

Le site se trouve sur un terrain privé dont les frais d’entrée de 6€/personne sont à payer au café Viking à l’entrée et qui permet d’ouvrir la barrière et de poursuivre en voiture. 

La ville d’Höfn

Höfn est une petite ville portuaire de 2000 habitants. C’est la capitale de la langouste, du homard et du poisson salé et séché. Nous en avons donc profité pour aller au restaurant et goûter certaines de ces fameuses spécialités.

La ville d’Höfn n’a pas de grand intérêt touristique (à part la bouffe!) mais c’est un bon endroit pour passer la nuit avant d’attaquer les fjords de l’Est. 

Höfn

 

 

Où dormir dans le Sud de l’Islande ? 

 

Sólheimahjáleiga Guesthouse 

Nous avons passé 3 nuits à Vik dans cette super auberge de jeunesse. Nous payé 413€ pour une chambre triple avec salle de bain et cuisine commune et petit-déjeuner compris. Ce qui fait 137€ par personne, soit 46€/nuit/personne. Le personnel était très accueillant, nous avons adoré notre séjour là-bas.

 

Adventure Hotel Hof

Ensuite nous avons passé une nuit proche du parc national Skaftafell dans un hôtel. Nous avons payé 155€ soit 52€/pers pour une chambre triple avec salle de bain commune et petit-déjeuner compris. Il y avait également une bouilloire dans la chambre avec le nécessaire pour faire du thé et du café. 

 

Adventure Hotel Hof

 

Höfn Hostel

Enfin, notre dernière nuit dans le coin était dans une jolie auberge de jeunesse. Nous avons payé 118€ la nuit soit 39€/personne pour une chambre triple avec cuisine équipée et salle de bain communes. Il y a également un service de blanchisserie en supplément pour14€, en self-service jusqu’à 21h. 

 

Quelles activités faire dans le Sud de l’Islande ? 

 

Les principales activités dans le coin sont centrées sur les glaciers : exploration d’une cave de glace, randonnées guidées, escalade…

Nous avons choisi une excursion qui combinait randonnée sur un glacier et cave de glace avec la compagnie Troll Expedition.  Le tarif était de 105€/personne pour une matinée complète avec l’équipement fourni : casque, crampons, harnais, piolet et l’encadrement par un professionnel. 

Troll expedition

 

Rendez-vous est pris 20 minutes avant le départ pour s’équiper, tous ensemble, puis divisé en petits groupes de 10. Le guide s’adapte au niveau du groupe pour la progression sur le glacier. 

Côté cave de glace, c’était vraiment très impressionnant, je le déconseille aux claustrophobes car pour rentrer l’espace est très restreint, quasiment accroupi pour avancer. Puis on rentre dans une « chambre » et en éclairant la glace on voit de nombreux tons de bleu et blanc. Un moment magique.

 

Côté randonnée sur le glacier, de très belles sensations tout en se sentant en sécurité avec le guide. On se sent tout petit et privilégié d’être là, sur un glacier. Il faut quand même avoir un peu l’habitude de randonner si vous voulez profiter du moment.

 

Je recommande vraiment de faire une sortie sur un glacier similaire. Nous avons été très contents du service proposé par Troll Expedition, qui propose d’ailleurs de nombreuses autres activités en Islande.  

 

Sud de l'Islande

 

On arrive au terme de ce périple en Islande du Sud, direction Les fjords de l’Est !

! Restez connectés…

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé ! 

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. Vous pouvez également jeter un œil à ma page Instagram @amandinedbn  . A très vite pour de nouvelles aventures !