La randonnée à Madère

01/04/2020Take off for somewhere
vue Pico do Ariero

Nous poursuivons nos aventures durant notre Séjour sur l’île de Madère par l’activité phare : LA RANDONNEE.

En effet, avec ses reliefs montagneux, sa forêt verdoyante et ses côtes arides, Madère est un terrain de jeu pour les amateurs de randonnée comme pour les sportifs du dimanche.

Le saviez vous ? La forêt laurifère de Madère est la plus grande forêt de lauriers primaire survivante au monde. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Bref, une pépite de la nature à explorer sans attendre !

Quels sont les types de randonnée à Madère ?

Les randonnées sur l’île sont classées en trois grandes catégories :

Les randonnées de levadas :

Ces sentiers suivent les petits canaux d’irrigation creusés dans la roche permettant d’acheminer l’eau et d’alimenter les zones plus propices à l’agriculture.

Le réseau de levadas à Madère représente pas moins de 3000 km de long !!!

Les randonnées de montagne :

Ces sentiers explorent les pics montagneux du massif central de l’île. Le point culminant de l’île étant le Pico Ruivo, à 1862 mètres d’altitude, que les plus courageux (comme moi bien sûr) atteindront ! C’est également le troisième sommet le plus haut du Portugal.

Les randonnées de littoral :

Elles permettent d’admirer les côtes Madériennes se fondrent dans l’océan Atlantique. C’est un tout autre paysage que l’on peut admirer sur ces sentiers-là.

Quelque soit le type de randonnées, la randonnée à Madère est adaptée à tous les niveaux de difficultés selon les sentiers. Tout le monde peut varier les paysages sans se claquer pour autant.

S’équiper pour la randonnée à Madère

Je dois dire que j’étais très agréablement surprise par la qualité du balisage et l’entretien des sentiers de randonnée à Madère. Les marches, les câbles, les escaliers sont en très bon état sur tous les sentiers que nous avons emprunté. Nous n’avons pas eu de mal à nous repérer car il y a des balises récentes et fréquentes.

Comme pour mon article sur La randonnée à l’île de la Réunion , voici les indispensables pour partir en randonnée sur l’île de Madère.

  • De bonnes chaussures
  • De l’eau (en bonne quantité)
  • De quoi manger : barres énergétiques, fruits secs, pique-nique, …
  • De quoi se protéger du soleil : crème solaire, casquette, lunettes de soleil
  • De quoi se protéger du vent : polaire, Kway
  • Un guide de randonnée
  • Autres : frontale, trousse à pharmacie, batterie externe.

Pour vous repérer sur les sentiers et sélectionner au mieux ceux que vous souhaitez arpenter, je vous conseille très vivement d’acheter un livre de randonnée. Selon moi, le guide du ROTHER de Madère  est parfait ! Il regroupe toutes les randonnées possibles, est à jour et est très bien détaillé. Nous nous en sommes servis tout au long du séjour.

Le Rother est une série de livres de randonnées en France et en Europe. Ils sont généralement très bien documentés et sont d’un format facile à transporter en vadrouille. Il y a également des tracks GPS qui sont fournis dans les versions les plus récentes. 

Quelques précautions à prendre avant de partir en randonnée à Madère:

  • Vérifier la météo, elle peut vite changer et varie selon l’endroit où vous vous trouvez sur l’île
  • Partir tôt le matin car la météo se couvre généralement en fin de journée
  • Si vous partez seuls, prévenir quelqu’un de votre circuit

Quelles sont les randonnées incontournables ?

Si vous n’arrivez pas à vous décider, voici les randonnées que j’ai pu faire au cours de mon séjour à Madère et qui sont réputées pour leur beauté. Je les ai classé selon leur catégorie.

Les randonnées de levadas

LA LEVADA DES 25 FONTES 

Distance/dénivelé : 9,2km / + 320 mètres
Durée : 3h
Difficulté : facile
Départ : Parking de Rabaçal

Depuis le parking, rejoindre par la petite route le poste forestier à 2km en contrebas. Cette jolie randonnée de levada mène à de jolies cascades à 1000 mètres d’altitude. Le sentier suit la végétation luxuriante et arrive aux fameuses « 25 fontes ». C’est un petit cirque avec une piscine naturelle où se déversent 25 sources. Le débit d’eau dépendra de la météo des jours précédents, s’il a plu ou non…

.  Si vous souhaitez prolonger la balade, le sentier se sépare à un moment et permet d’accéder à la cascade de Risco. 
.  Si au contraire, la balade vous a épuisé, un minibus assure les allers-retours entre le parking et le poste forestier toutes les 15 minutes pour 3€ l’aller (ou 5€ A/R).
levada 25 fontes

LA LEVADA DE CALDEIRAO VERDE

Distance/dénivelé : 13 km / + 93 mètres
Durée : 3h30
Difficulté : moyenne (car elle est longue)
Départ : Parking de Queimadas

Attention : il y a deux lieux qui portent le nom de parking Queimadas. Tapez Queimadas parking lot sur google maps. Le bon parking est celui où il y a une maison forestière et une marre à canard). 

Cette randonnée se faufile au cœur de la forêt subtropicale laurifère de Madère, elle mène au Caldeirão Verde : le « Cirque vert », qui porte très bien son nom !

Le sentier suit les levadas, il vous faudra traverser 4 tunnels (et parfois bien baisser la tête !!!) donc pensez à prendre une lampe pour vous repérer.

L’arrivée dans le cirque vert est pour le moins impressionnante, c’est une cuvette avec des parois de 900 mètres de hauteur et une cascade qui se déverse dans un petit étang. Il y fait frais et l’endroit est très agréable pour une pause pique-nique.

Levada do inferno

Pour les plus courageux, vous pouvez poursuivre sur LA LEVADA DU CALDEIRAO DO INFERNO : le « cirque de l’enfer », en 2h A/R supplémentaires. Cette portion est déconseillée en cas de pluie.

Les randonnées de montagne

LA VEREDA DOS BALCOES

Distance/dénivelé : 1,5 km / + 110 mètres
Durée : 40 minutes
Difficulté : très facile
Départ : Ribeiro Frio (début du sentier au panneau en bord de route)

Cette courte randonnée permet d’atteindre le belvédère de Balcoes, situé à 870 mètres d’altitude. C’est un point de vue panoramique spectaculaire sur la forêt brumeuse et les trois plus hauts sommets de l’île.

Ce sentier est très fréquenté car il permet aux personnes ne pouvant (ou ne souhaitant) pas faire de grosses randonnées, d’accéder à un point de vue naturel exceptionnel sans trop d’efforts.

LE SENTIER DU PICO DO ARIEIRO AU PICO RUIVO 

Distance/dénivelé : 14 km / + 1300 mètres
Durée : 5h30  
Difficulté : difficile
Départ : Parking du Pico do Arieiro (à côté du radar de la force aérienne portugaise)

Le Pico Ruivo est le point culminant de l’île, à 1861 mètres d’altitude.

Malgré la difficulté non négligeable de ce sentier, la vue est époustouflante tout au long, de quoi avoir le souffle coupé. C’est la plus belle randonnée que nous ayons fait. Vous pourrez également admirer la faune et la flore présente, nous avons pu voir une perdrix rouge à quelques mètres.

vue Pico do Ariero
vue Pico do Ariero

Durant cette randonnée, vous aurez à affronter quelques courts tunnels (pensez à la lampe), mais surtout beaucoup d’escaliers impressionnants mais toujours très bien entretenus et sécurisés.

Il est conseillé de partir tôt pour cette randonnée car il fait vite chaud et le temps peut se gâter dans l’après-midi. 

Les randonnées de littoral

LA VEREDA DA PONTA DE SAO LOURENCO

Distance/dénivelé : 8 km / + 400 mètres
Durée : 3h
Difficulté : moyenne
Départ : Parking de la baie d’Abra

Ponta de Sao Lourenco est la pointe la plus à l’Est de l’île de Madère. On y retrouve un paysage atypique comparé au reste de l’île, très aride et érodé et parsemé de roches volcaniques.

C’est également une randonnée très fréquentée, il est conseillé de partir soit tôt le matin, soit après 16h. Nous sommes partis vers 7h30-8h et nous étions les premiers alors que nous avons croisé la foule au retour vers 10h.

En cours de route, vous pouvez vous arrêter à la Casa do Sardinha boire un verre ou manger un morceau en terrasse.

Comme je l’ai expliqué dans mon article sur notre séjour sur l’île de Madère (mettre le lien), notre arrivée sur l’île a été retardée de 48h. Nous avons dû annuler la randonnée de montagne du Pico Grande et la randonnée de littoral d’Arco de Sao Jorge que nous avions prévu de faire initialement. Si vous avez le temps, ce sont visiblement de très beaux sentiers.

Moins connue que les îles voisines des Canaries, l’île de Madère n’a pas à rougir de ce qu’elle a à offrir, bien au contraire !  C’est justement ce qui fait qu’elle est plus à l’abri du tourisme de masse que peuvent subir Tenerife ou Grande Canarie. Et en plus, l’île s’avère être le paradis des randonneurs…


N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé !

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. A très vite pour de nouvelles aventures !

vue Pico do Ariero

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

L'île de Madère : séjour d'une semaine sur l'île aux fleurs

25/03/2020

Next Post

TOP 8 des choses à faire à Lisbonne

08/04/2020