Carnaval en Guadeloupe

18/03/2020Take off for somewhere

Le Carnaval en Guadeloupe, et dans les Caraïbes en règle générale, c’est une institution.

Depuis mon arrivée récente en Guadeloupe, le carnaval bat son plein. J’ai donc eu l’occasion d’assister à plusieurs reprises à des déboulés (= défilés) carnavalesques. Si vous souhaitez en savoir plus ou assister à votre premier Carnaval, cet article est fait pour vous !

Quelles sont les origines du Carnaval en Guadeloupe ?  

Carnaval est une tradition ancestrale qui a été apportée par les colons catholiques au XVIIème siècle. Cette fête avait pour but de profiter des plaisirs de la table et de la fête avant de débuter le carême de 40 jours le mercredi des cendres.

Combien de temps dure le Carnaval en Guadeloupe ?

Le Carnaval en Guadeloupe fait partie des carnavals les plus longs du monde. Ici, les festivités durent deux mois, oui oui deux mois vous avez bien lu !

Elles commencent le dimanche de l’épiphanie, soit le premier dimanche de janvier, pour se terminer le mercredi des Cendres, 47 jours avant Pâques, soit mi-février.

Quels sont les temps forts du Carnaval en Guadeloupe ?

Le premier temps fort est évidemment la grande parade d’ouverture à Basse-Terre qui a lieu le dimanche de l’épiphanie. C’est le lancement officiel du Carnaval.

A partir de ce jour-là, chaque week-end est marqué par des parades dans différentes villes de l’île.

Le gros temps fort de ce carnaval a lieu la dernière semaine, c’est l’apothéose : la SEMAINE GRASSE. Elle commence le samedi du dernier week-end de Carnaval et prend fin le mercredi des Cendres. Durant cette semaine, la fête bat son plein quasiment 24h/24 !  

Où obtenir les informations concernant les parades ?

Pour connaître les détails de l’organisation du Carnaval, il faut se rendre sur le site internet du Carnaval : http://www.guadeloupe-info.com/carnaval-2020

Sur ce site vous pourrez retrouver les lieux des parades, l’heure de début et les groupes participants pour toute la durée du carnaval.

(Attention à bien regarder le site de l’année concernée, car le site 2019 est encore en ligne à ce jour)

Malheureusement on retrouve peu d’indications sur les lieux exacts de départ dans les villes ni le circuit parcouru par les groupes… Il faut se rendre sur place et suivre la foule !

Pour un complément d’information, renseignez-vous sur les
réseaux : Facebook ou Instagram, il y a des pages dédiées au Carnaval ou
tout simplement demandez à des locaux. 

Une parade c’est quoi ?

Chaque groupe défile avec des déguisements faits-mains, de la musique rythmée accompagnée par des chants et des danses.

Les costumes

Toute l’année, des couturières fabriquent un déguisement différent par parade et par personne, c’est donc des milliers de costumes à fabriquer … je vous laisse faire le compte des mètres de tissus qu’il a faut chaque année !

On peut admirer des costumes plus ou moins sophistiqués, des plumes, des perles, des paillettes, des chapeaux, ….

Pour la parade, Il y a également un gros travail de maquillage, que ce soit le visage ou le corps, qui sont tout simplement magnifiques.

Au travers des costumes des différents défilés, nous avons pu voir des messages politiques et engagés fort, notamment sur la préservation de l’environnement, conditions de vie, la condition féminine. Car Carnaval ce n’est pas qu’un moment de fête, c’est aussi une belle manière de faire passer des messages importants.

Les groupes 

Tout le monde peut défiler, de 0 à 99 ans, nous avons même pu admirer un centre pour handicapés défiler. Tout le monde a sa place au Carnaval.

Chacun à leur niveau, les groupes défilent et transmettent leur joie et leur énergie au public. Certains ont des costumes et des danses très élaborées, d’autres plus modestes, chacun a fait avec ses moyens pour participer à la fête.

Chaque groupe est composé de danseurs, chanteurs, musiciens. Des jeunes font claquer des fouets au sol afin d’avertir de l’arrivée d’un groupe (attention restez loin, ça peut être dangereux).

Tout au long des week-end, il y a des remises de prix pour les costumes, les danses, les groupes de musiques. Les meilleurs ayant droit à un passage sur le tapis rouge à Pointe-à-Pitre lors de la semaine grasse.

Pour les grandes villes avec des parades à grande échelle, c’est plus d’une cinquantaine de groupes qui défilent du début de l’après-midi jusqu’à tard dans la nuit, avec leur banderole pour se présenter.

Il y a même des groupes venant des îles voisines pour défiler, nous avons par exemple vu un groupe des Saintes.

Le circuit

Tout le long du parcours du défilé, vous trouverez des vendeurs de rues : sorbets coco, granités, petits encas. On ressent un peu une ambiance de kermesse d’école.

Attention, la route du défilé est fermée pour l’occasion, vous pouvez compter sur des bouchons à l’aller et au retour. Faites également attention à l’endroit où vous vous garez car notre voiture s’est retrouvée coincée dans la ville de Saint-François lors de la parade du lundi gras …

Si c’était à refaire :
Je suivrais l’exemple des locaux avec leurs sièges de camping et leurs grosses glacières… Amenez de quoi s’asseoir ou une grande serviette pour s’installer confortablement car la parade dure toute l’après-midi.

Et la semaine grasse, ça se passe comment ?

Comme je le disais précédemment, lors de la semaine grasse, les festivités s’intensifient pour atteindre l’apothéose ! Beaucoup d’institutions et de magasins sont fermés et mardi gras et mercredi des cendres sont des jours fériés ici en Guadeloupe.

Dimanche gras 

C’est la grande parade à Pointe-à-Pitre. Vaval, le roi du carnaval, représenté par un mannequin en papier de plusieurs mètres de hauteur, défile dans les rues.

Lundi gras 

C’est le jour des mariages burlesques où les couples se déguisent avec des habits du sexe opposé. Il y a une parade nocturne à Basse Terre et à Saint-François. Il y a également un défilé en pyjama le matin.

Mardi gras 

C’est le jour des diables rouges. La parade de Basse-Terre est celle qui accueille le plus de monde ce jour-là.

Mercredi des cendres 

C’est le dernier défilé et pas des moindres. Les diablesses vêtues de noir et blanc brûlent Vaval en symbole des éléments négatifs passés.

Pour la semaine grasse, les chars sont de sortie car les routes plus larges. Tout est interdit d’accès en voiture et le cœur de la Guadeloupe bat au rythme de la parade non-stop.

Team Basse-Terre ou Grande-Terre pour assister à carnaval en Guadeloupe?

Depuis des années, il y a une rivalité entre les parades des villes de Basse-Terre et de Pointe-à-Pitre. D’après les locaux, le carnaval de Basse-Terre est plutôt traditionnel, quant à celui de Pointe-à-Pitre, il est plus original et déluré. Deux salles deux ambiances donc.  

J’ai pu assister aux parades de Gosier, de Sainte-Anne, de Saint-François et de Capesterre-Belle-Eau. J’ai trouvé l’ambiance des parades de Grande-Terre sympathique mais c’était beaucoup plus touristique. A la parade de Capesterre, il y avait beaucoup plus de locaux et l’ambiance était très familiale et bon enfant.

Je dirais donc que si vous voulez assister à un carnaval très festif, allez à Grande-Terre. Si vous voulez assister à un carnaval plus traditionnel et bon enfant, rendez-vous à Basse-Terre. L’idéal étant bien entendu de tester les deux si votre séjour vous le permet !

Et voilà, l’édition du Carnaval 2020 de Guadeloupe est terminée, les groupes préparent déjà probablement l’édition 2021… J’ai déjà hâte de retrouver cette ambiance et les magnifiques costumes !


N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté le pas, ajouter des informations ou bien me faire un retour si cet article vous a aidé !

Si mon article vous a plu, n’hésitez pas à le partager. A très vite pour de nouvelles aventures !

Carnaval Guadeloupe

Comments (1)

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

Séjour sur l'île de Paros

11/03/2020

Next Post

L'île de Madère : séjour d'une semaine sur l'île aux fleurs

25/03/2020